Publié le 7 Août 2016

La membrane TPO (Thermoplastic polyoléfine) typiquement blanche, est un bon choix pour l’étanchéité de bâtiments neuf résidentiels ou commerciaux.

Idéale pour les toits plats de toutes tailles, elle est fixée mécaniquement au platelage du toit, méthode permettant une grande économie de colle, la rendant ainsi plus économique et écologique.

Tout comme l'EPDM, la membrane TPO est très facile à inspecter et à modifier, et ce même après de nombreuses années de services.

Possédant une longévité exceptionnelle de par son excellente résistance aux ultraviolets et aux bactéries présentes sur une toiture, elle sera aussi privilégiée sur d'autres types de recouvrement pour son prix très compétitif, son esthétique et sa résistance aux rongeurs et aux huiles.

Si vous la choisissez dans une couleur claire, la membrane TPO sera éco-énergétique puisqu’elle reflétera les rayons du soleil qui risqueraient de réchauffer la toiture. Cette qualité réduit la consommation d’énergie liée au refroidissement du bâtiment, ce qui contribue à combattre les îlots de chaleur urbains.

Lire la suite

Rédigé par Jean Martin

Repost0

Publié le 7 Août 2016

Charpente
Charpente

Il existe deux types de charpentes: les traditionnelles et les préfabriquées.

Les charpentes préfabriquées sont un ensemble de fermettes elles-mêmes constituées de planches étroites fixées soit sur les murs de la facade, soit sur le sol. Si elles sont fixées sur les murs, elles ont en général munie d'une pièce servant à recevoir le matériel isolant et à fixer le plafond à l'étage inférieur.

Quant aux charpentes traditionnelles, c'est un ensemble de poutres parallèles sur lesquelles reposent les chevrons.

Si vous ne disposez pas d'un mur porteur, vous pouvez le remplacer par un assemblage de poutres en triangle qui eux-mêmes supporteront les poutres de la toiture.

Lire la suite

Rédigé par Jean Martin

Repost0

Publié le 7 Août 2016

Isolation de la toiture
Isolation de la toiture

Les toitures en pente ou dites "inclinées" sont le type de toitures les plus communément utilisées en Belgique. Pour rappel, 30% de l'énergie d'une maison s'échappe par la toiture là où les fenêtres n'en perdent que 15%.

Pour une toiture inclinée, la première réflexion est de savoir si les combles vont être un espace habitable ou pas, cela changera le type d'isolation.

Pour un grenier qui deviendra un espace de vie, vous pouvez opter pour une isolation appliquée contre la toiture.

Si l'espace ne sera qu'un espace de rangement, autant simplement isoler le sol.

Avant de vous dire que vous pouvez le faire par vous-même, n'oubliez que vous pouvez obtenir un grand nombre de primes mais celle-ci ne sont délivrables que si vous passez par un professionnel.

Le pare-vapeur est un élément central dans l'isolation de votre toiture. De la vapeur peut se produire si vous appliquez directement la couche isolante sur le sol de votre grenier. En effet, le froid et la chaleur se rencontreront en ce point, ce qui aura pour effet de produire de la condensation...responsable du pourrissement de votre sol. D'ou l'intéret d'utiliser un pare-vapeur.

Concernant les matériaux à utiliser pour l'isolation, il en existe plusieurs. Le plus utilisé des matériaux pour l'isolation est la laine de verre.

Lire la suite

Rédigé par Jean Martin

Repost0

Publié le 3 Août 2016

La membrane EPDM est une membrane en caoutchouc synthétique . Elles se nomme ainsi en raison de la molécule de base qui la compose, l'éthylène-propylène-diène-monomère. Cette molécule est reconnue depuis longtemps pour son élasticité et sa résistance à la chaleur.

Les membranes EPDM sont les couvertures les plus durables disponibles sur le marché actuellement. C’est la toiture la plus répandue en Amérique du Nord, choisie pour sa légèreté et la simplicité d’installation. Elle est aussi économique, car elle peut recouvrir directement la toiture existante.

Cette membrane est utilisée depuis plus de 26 ans à Montréal et a fait ses preuves tant sur des toits commerciaux et industriels, de grande surface que sur des toits plats résidentiels. La première membrane en EPDM a été installée sur le toit de l’aéroport de Chicago en 1962 et est à ce jours toujours aussi résistante. La membrane EPDM a une durée de vie de 50 ans. Elle ne pourrit pas et résiste aux pluies acides. Elle a une élasticité de 300% jusqu’à -45°C.

L’EPDM est la membrane de toiture la plus écologique puisqu’elle est la plus durable. Son impact sur l’environnement est faible, car sa fabrication est simple et elle est recyclable.

Si vous prévoyez avoir un toit vert ou une terrasse, la membrane EPDM est idéale car elle est conçue pour résister aux bassins et aux accumulations d’eau. La membrane EPDM est collée en pleine adhérence aux panneaux de support et aux parapets. Cette méthode d’installation est idéale et permet une longévité accrue.

La vulcanisation (ou curage) est le procédé de pontage des longues molécules de caoutchouc pour le rendre moins plastique mais plus élastique. Pour ajouter de la cohésion dans le caoutchouc, on introduit du soufre dans le mélange. La cuisson apporte l'énergie nécessaire à l'établissement des liaisons des électrons entre le soufre et les monomères du caoutchouc. Cela permet la connexion entre deux polymères et une cohésion durable du caoutchouc pour une plus grande durée de vie.

Lire la suite

Rédigé par Jean Martin

Repost0

Publié le 2 Août 2016

fenetre pour toiture
fenetre pour toiture

Pour vos toitures, vous avez le choix entre deux types d'ouverture: en faisant basculer la fenêtre ou en la projetant.

Les fenêtres qu'on bascule pivotent autour d'un axe et sont très faciles à utiliser et à entretenir. Cependant, elles prennent plus de place une fois ouvertes.

Pour le placement, la fenêtre basculante doit être placée idéalement à 1,8m du sol pour la partie haute. La partie basse devrait être à environ 1m.

Les fenêtres qu'on bascule ont l'avantage de faire gagner de l'espace et de donner cette impression d'ouverture. Leur gros problème est leur entretient. Idéalement elles doivent être placée à environ 1m15 du sol.

Lire la suite

Rédigé par Jean Martin

Repost0

Publié le 1 Août 2016

Les membranes blanches contribuent à diminuer les îlots de chaleur. Leur couleur blanche permet de réfléchir les rayons solaires. Cela permet de diminuer la température extérieure du toit. La chaleur n'est donc pas transmise au bâtiment et cela peut vous faire économiser en frais de climatisation.

Les membranes blanches laissent peu d’emprise à l’accumulation de chaleur contrairement à d’autres matériaux (asphalte, brique, élastomère). Si votre édifice n’est pas climatisé, c’est plus de confort pour les habitants des étages supérieurs. Pour un édifice climatisé, c’est une économie lors de l’évacuation de la chaleur par votre climatisation.

Dans le cas de ces autres matériaux, cette chaleur est ensuite redistribuée vers l’intérieur et l’extérieur du bâtiment. C’est alors la température globale de la ville qui augmente : on parle d’îlots de chaleur urbains. Ce surplus de chaleur stimule à son tour la production d’ozone au sol et suscite davantage de climatisation, donc une consommation d’énergie accrue et de la pollution.

Nos membranes EPDM blanches sont fabriquées par Carlisle Syntec inc., le pionnier dans la fabrication des membranes de toiture EPDM et le leader en terme de qualité du produit. Nos rouleaux sont disponibles en deux formats : 10 ou 16 pieds de large, par 100 pieds de long. Nous choisissons le format en fonction de la rapidité d’exécution des travaux, et donc des meilleures économies pour le client.

Les membranes blanches sont éco-énergétiques. Elles contribuent à diminuer les îlots de chaleur. Leur couleur blanche permet de réfléchir les rayons solaires. Cela permet de diminuer la température extérieure du toit. La chaleur n'est donc pas transmise au bâtiment et cela peut vous faire économiser en climatisation. Plusieurs arrondissement ont adopté un plan vert ( Rosemont, Hochelaga, Sud-Ouest, Villeray) qui oblige les propriétaires à installer un toit blanc. La membrane blanche répond le mieux à ses nouvelles exigences avec un taux de réflexion de 98% des rayons solaires. Ce qui est grandement plus efficace que les toits blanc en gravier blanc ou en élastomère blanc (78%).

Il n'y a que des avantages à installer un toit blanc. Vous améliorez votre confort tout en contribuant à réduire les impacts des changements climatiques.

On définit l’îlot de chaleur comme une zone urbanisée caractérisée par des températures estivales plus élevées que l’environnement immédiat, avec des différences qui varient de 5 à 10°C. L’une des principales causes sont les surfaces noires (goudron, terrasses et toitures goudronnées, matériaux foncé) qui se comportent comme des capteurs solaires qui renvoient ensuite le rayonnement solaire absorbé sous forme de rayonnement infrarouge qui réchauffe l'air urbain et en l'absence de vent, tout l'environnement urbain.

Lire la suite

Rédigé par Jean Martin

Repost0

Publié le 7 Juillet 2016

Chassis de toiture
Chassis de toiture

Tout le monde est d'accord, la toiture est le plus gros problème d'une habitation au niveau de la déperdition énergétique.

Cela fait quelques siècle qu'on le sait: la chaleur monte. Et cette chaleur si durement acquise se perd. Donc l'étanchéité à l'air et l'isolation de la toiture est l'un des points les plus importants.

Théoriquement, c'est assez simple d'obtenir une bonne isolation de la toiture: augmenter l'épaisseur de l'isolation.

Par exemple pour un isolant ayant une épaisseur de 20cm, le coefficient thermique est d'environs 0,19W/m²K.

Portez également une attention particulière aux problèmes de condensation qu'on rencontre aux endroits froids comme par exemple les fenêtres de toitures. Cet endroit est particulièrement sujet à la condensation.

D'autres endroits de la maison sont particulèrement sensibles au niveau des problèmes de condensation: la salle de bain et les chambres.

Cela est d'autant plus vrai pendant la rénovation ou l'isolation d'une toiture. C'est pour cela que ce genre de travaux est à éviter en période hivernale. La condensation sera directement perceptible au niveau des chassis par exemple ou entre les chassis et la toiture.

Pour éviter ces problèmes de condensation, penser à utiliser des chassis adaptés ayant de bonnes performances au niveau du cadre. Faites également attention à l'étanchéité de l'air des chassis et à la jonction avec la toiture.

Lire la suite

Rédigé par Jean Martin

Repost0